À faire diffuser: lettre du Dr Frank Nobels et Kristien Van Acker

À faire diffuser: lettre du Dr Frank Nobels et Kristien Van Acker

Les professeurs Dr Frank Nobels, endocrinologue et coordinateur de la clinique des pieds, Hôpital Notre-Dame d'Alost et Prof. Dr. Kristien Van Acker, endocrinologue, ancien président de D-Foot international vous demandent de faire diffuser cette lettre:

Nous constatons qu'un certain nombre de podologues ferment leur cabinet par crainte de contamination ou d'infection, mais nous lançons un appel affectueux à nos podologues pour qu'ils continuent à fournir des soins aux patients à risque. Si nous ne le faisons pas d'ici quelques semaines, il y aura une forte augmentation de plaies aux pieds qui devront peut-être être traitées et/ou dont les patients devront être admis dans les hôpitaux et il n'y aura probablement pas de place ou de capacité médicale pour traiter ces patients.


En tant que podologues, nous avons ici un rôle crucial à jouer pour que ces patients restent "sans ulcère" et pour traiter en première ligne les ulcères superficiels et non infectés, en coopération avec les infirmiers/infirmières à domicile.

Il est important de souligner que selon les experts, la crise ne sera pas terminée dans les 3 semaines, si l'on regarde les autres pays, elle se poursuivra probablement jusqu'à la fin avril et la continuité des soins doit être garantie afin d'épargner les lits d'hôpitaux et de soutenir les médecins et autres professionnels de santé dans leurs tâches difficiles.

Sous réserve de directives strictes (fournies par l'association), le risque d'infection dans un cabinet avec un contact individuel est faible.

"Toutes les 20 secondes, un membre est perdu à cause du diabète", travaillons ensemble pour que cela n'augmente pas...

Nous avons déjà entendu l'histoire d'un patient admis avec une grave blessure au pied, qui devait idéalement être revascularisée mais dont la guérison du pied n'est pas certaine. Les médecins ont maintenant choisi d'aller directement à une amputation majeure afin d'éviter une chirurgie vasculaire prolongée (problème de capacité) et d'éviter un séjour ultérieur en soins intensifs... malheureusement, cela peut devenir une réalité pour plusieurs patients et lorsque de nombreux podologues cessent complètement leurs activités.

Nos experts vous seraient reconnaissants de poursuivre le travail de prévention pour nos patients à haut risque.

Au nom du Dr Frank Nobels, endocrinologue et coordinateur de la clinique des pieds, Hôpital Notre-Dame d'Alost
Au nom du Prof. Dr. Kristien Van Acker, endocrinologue, ancien président de D-Foot international

On compte sur vous!

< Retour

Parrainer également intérêt BVP-ABP? contact info@bvp-abp.be - Possible partenariat forfaits